Editorial

A propos

La réunion d’information que le précédent éditorial envisageait pour la fin du mois de septembre aura lieu le 3 novembre. Elle aura pour objet exclusif la présentation du projet retenu par la Ville dans le cadre du Renouvellement Urbain après des mois d‘études avec un Cabinet externe et de négociations avec les instances départementales, régionales et nationales susceptibles d’apporter les financements nécessaires.

Nous espérons que l’on disposera enfin d’une vision globale de ce renouvellement urbain que l’AJORCA appelle de ses vœux et qui conditionne l’attractivité de notre ville ainsi que ses perspectives de développement. Car les porteurs de projets, dans quelque domaine que ce soit-commercial, médical, culturel ou touristique- ont besoin de visibilité sur les perspectives d’évolution du cadre urbain et de cohérence dans la politique de revitalisation et d’accompagnement de leurs initiatives. Il en va évidemment de même des financeurs qui ont encore une vision insuffisamment dynamique de la ville.

A ce stade de notre information, le premier chantier important qui devrait démarrer est la mise en place d’une liaison douce (c’est à dire adaptée à la circulation des vélos et des piétons) entre le centre ville et la Madeleine. Les ordres de service devraient être, en effet, lancés avant la fin de l’année compte tenu de la nature des financements prévus.

Nous constatons avec satisfaction que les préoccupations de propreté et de sécurité que nous avons toujours mis en avant comme étant des prérequis de toute politique de revitalisation, ont fait de notables progrès dans leur prise en considération par les autorités compétentes. Nous nous en réjouissons, tout en soulignant que l’efficacité des mesures nécessite une continuité de mise en œuvre dans le temps et une fermeté sans faille dans le contrôle de leur bonne application. J’invite tous nos membres et tous ceux qui soutiennent notre action à signaler les problèmes rencontrés aux services municipaux afin qu’ils puissent y remédier.

Parmi les travaux menés par l’Association, je voudrais signaler plus particulièrement que le groupe de travail qu’elle a constitué avec la participation de compétences muséographiques bénévoles externes, a présenté aux instances municipales, une seconde version beaucoup plus élaborée du projet de valorisation du Château des Gondi en « Château des contes et légendes » afin de redonner une vocation à ce lieu emblématique de la Ville de Joigny et d’en constituer un pole significatif d’attraction touristique. L’intérêt culturel, pédagogique et de lien social du projet a été reconnu ainsi que sa complémentarité avec le projet de renouvellement urbain. Une étude de faisabilité et de programmation économiques doit être maintenant engagée pour pouvoir solliciter les partenaires adéquats et trouver les financements nécessaires.

Dans toute la mesure de nos possibilités nous apportons également notre soutien à des projets individuels car ils contribuent à la revitalisation de notre belle ville et ont le grand avantage de pouvoir éclore plus rapidement. Alors n’hésitez pas à venir nous en parler.

Pierre Vajda

Président de l’AJORCA

 

Dernières Nouvelles

Saisissez votre adresse courriel pour être tenu informé de l'actualité de l'AJORCA.

Se connecter