A PROPOS 23/09/2015

Notre action sur le thème de la propreté a porté ses premiers fruits.

La municipalité a lancé une campagne de sensibilisation sur le sujet avec la parution du « Joigny Infos » de septembre qui lui est largement consacré. On ose espérer que la publication d’un panel de photos particulièrement démonstratives de l’ampleur du redressement à opérer suscitera un sursaut collectif salutaire. L’ édito musclé du maire est opportunémenent titré « Oui, ça suffit ces actes irresponsables ! » Encore faut-il que cette injonction soit suivie de mesures concrètes et que celles-ci se révèlent efficaces.
Nous avons donc voulu savoir quelles étaient les mesures envisagées et connaître les suites données aux propositions contenues dans notre note du mois de mai.

A ce stade, les informations dont je dispose sont les suivantes :

• Installation de containers de grande dimension aux quatre emplacements suivants de la vieille ville : rue Basse Pècherie, rue Henri Bonnerot, rue Camille Delpy, place des Innocents ).
• Nomination d’un agent assermenté comme référent propreté chargé de faire un tour de ville quotidien pour repérer les dépôts sauvages et autre incivilités.
• Nomination ultérieure de quatre autres agents assermentés afin de les habiliter à constater les flagrants délits.
• Coordination étroite des actions avec la gendarmerie et la police municipale pour aboutir à la tolérance zéro tant pour les particuliers que pour les entreprises.
• Etude en cours de solutions techniques pour régler le problème des toilettes publiques.
• Désherbage des abords du Château, de la place Saint Jean et de la rue Basse Saint Jean.. Acquisition de désherbants écologiques.
• Nettoyage des berges de l’Yonne et du chemin de halage. Prise de contact avec les « Voies Navigables de France » (VNF) et l’éclusier de Saint Aubin pour assainir les lieux.
• Surrélévation du belvédère et protection par des rosiers.
• Enfin, la question de l’installation de caméras de surveillance serait à l’étude.
Les vitres cassées du Chateau ont été évoquées mais il ne semble pas qu’une décision ait encore été prise à cet égard.

Le Conseil d’administration de l’AJORCA a pris acte de ce plan d’action en formant le vœu qu’il soit mis en œuvre avec toute la détermination et la fermété requises pour que des résultats soit rapidement visibles. Rendez-vous est pris avec la municipalité pour faire le point avant la fin de l’année.

Le Conseil d’administration a décidé de centrer son programme d’action des prochains mois sur la revitalisation du commerce et de l’activité dans le centre historique.

Nous invitons tous ceux qui ont des idées sur le sujet, qu’ ils soient membres ou non, à venir travailler avec nous. Vous pouvez aussi nous écrire en utilisant l’espace de correspondance ci-après.

Pierre Vajda

Dernières Nouvelles

Saisissez votre adresse courriel pour être tenu informé de l'actualité de l'AJORCA.

Se connecter