A propos du 03/03/2015

Après le lourd mais nécessaire travail d’examen du projet de Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) de Joigny qui nous a permis de fournir, dans les délais impartis, l’une des plus solides contributions à l’enquête publique, notre Association peut se mobiliser à nouveau sur divers thèmes et projets contribuant plus directement à la revitalisation du centre ville.

Ainsi, nous poursuivons une réflexion sur la nature des commerces susceptibles de redonner vie à la rue Cortel et à son voisinage immédiat. Il s’agit, en effet, de restaurer l’intérêt du public pour venir y effectuer des achats, condition évidemment essentielle pour assurer la viabilité économique et la survie durable des commerces existants et susciter de nouvelles implantations. Il est évident que les commerces qui répondent à cet objectif ne doivent pas être confrontés à la concurrence directe du centre commercial de la Petite Ile ou du commerce par internet. Ils doivent, au contraire, prendre acte de leur existence en proposant une offre originale ou bien répondre à un besoin courant non satisfait. Mais dans les deux cas, il est nécessaire pour eux de s’inscrire dans une volonté de recréer un lien social avec la clientèle alors qu’il a été si dramatiquement perdu dans le commerce de masse. Mes rencontres régulières avec les édiles me rassurent sur le fait que cette réflexion est bien engagée également au niveau des instances publiques locales.

Nous travaillons en outre sur des projets très concrets pour promouvoir la ville de Joigny et son centre ancien dans le but d’y attirer de nouveaux habitants intéressés par l’abondante offre immobilière à l’achat comme à la location. En effet, sans l’apport d’un minimum de moyens financiers nouveaux, la rénovation indispensable du patrimoine pour garantir sa conservation restera très en deçà des besoins. Nous considérons notamment que deux populations sont à cibler. D’une part, les retraités qui souhaitent quitter l’agitation de la grande ville ou l’isolement de la campagne. D’autre part, les jeunes actifs qui veulent se loger confortablement à moindres frais, tout en disposant de bons équipements sociaux et culturels.

Notre ville de Joigny dispose d’un potentiel architectural remarquable, due à son histoire, riche, et susceptible d’attirer de nombreux passionnés. De ce fait, nous engageons également une réflexion sur une utilisation du château des Gondi ne nécessitant pas de gros investissements.

Enfin, nous avons décidé de nous saisir du problème difficile de la propreté de la ville qui est non seulement un souci quotidien pour les joviniens mais aussi un problème d’image tant pour les touristes que pour attirer de nouveaux habitants. Nous espérons être en mesure de faire des suggestions concrètes à la municipalité et à la Communauté de Communes afin d’améliorer la situation actuelle. Dans cette perspective, nous lançons ici un appel à contribution à tous nos membres mais également à nos lecteurs non membres car le sujet intéresse tous ceux qui aiment Joigny. Faites-nous part de vos idées et de vos observations par le biais du formulaire ci-dessous.

Que tous ceux que ces thèmes intéressent n’hésitent pas à nous contacter.

Pierre Vajda
Président de l’AJORCA

Dernières Nouvelles

Saisissez votre adresse courriel pour être tenu informé de l'actualité de l'AJORCA.

Se connecter