Identité

Née à proximité d’anciens lieux d’habitat humain datant du paléolithique supérieur, on trouve la première référence de Joigny sous le nom de Gauniacus ou Jauniacus au XIe siècle dans un manuscrit conservé aujourd’hui à Stockholm, le « Liber sacramentorum » (source).

Au cours des siècles, Joigny a rayonné de la présence de Saint Vincent de Paul, Jean de Joigny, célèbre sculpteur de la Renaissance, la famille de Gondi (le château porte leur nom), Madeleine-Sophie Barrat, fondatrice de la congrégation du Sacré-Coeur (près de 600 communautés aujourd’hui dans le monde) et l’écrivain Marcel Aymé.

Joigny s’est aussi construite grâce à des entrepreneurs. Ils purent s’appuyer sur trois ressources essentielles :

  • le bois de la forêt d’Othe
  • le vignoble
  • le transport fluvial sur l’Yonne.

Ainsi, au XVIIIème siècle, les Chomereau bâtirent leur fortune sur le bois de chauffage livré à Paris (source). De nos jours, le nom le plus emblématique associé à la ville est probablement celui de Lorain, la famille fondatrice de  La Côte Saint-Jacques, un table réputée depuis des années pour être l’une des meilleures de France.

Mais Joigny, c’est aussi une ville à l’identité blessée (voir l’article « Joigny, ville d’art et de Misère » paru dans le Figaro le 11/09/2014). Comment réinventer son identité pour le XXIème siècle ? Sur quelles ressources s’appuyer ?

L’AXE DE REFLEXION DE L’AJORCA s’interroge sur l’identité de la ville de Joigny. Que nous apprend le passé sur la façon dont s’est construite son  identité actuelle ? Quelle relation entre le passé, le présent et le futur dans la définition d’une identité ?  Quelle identité pour le Joigny du XXIème siècle ?

Pour participer au pôle de réflexion « Identité », veuillez prendre contact avec Serge Ravet en  vous inscrivant sur se site identite.ajorca.fr.

 

Dernières Nouvelles

Deux nouvelles importantes en cette période de vacances:

- La première est la cooptation par le Conseil d'administration d'Élise Vancaeyzeele aux fonctions de secrétaire de l'AJORCA pour succéder à Béatrice Kerfa qui en assumait la charge depuis la création de l'Association en 2014, en dépit des lourdes tâches qui étaient les siennes à la tête de l'Office de tourisme et de ses multiples engagements personnels. Qu'elle soit ici chaleureusement remerciée pour le travail accompli pendant ces quatre années et pour sa contribution toujours constructive aux réflexions de l'AJORCA.
- La seconde nouvelle est la création d'une page Facebook qui dote l'Association d'un outil de communication plus vivant et plus souple, qui permettra, en complément du site "ajorca.fr, de nouer un dialogue avec tous ceux qui s'intéressent à la ville de Joigny et qui souhaitent apporter, grâce à ce nouvel espace d'échanges, leurs suggestions et propositions pour augmenter le potentiel de développement et l'attractivité de notre ville. Nous espérons que vous serez nombreux à vous exprimer.

Pierre Vajda

Président de l'Ajorca

Saisissez votre adresse courriel pour être tenu informé de l'actualité de l'AJORCA.

Se connecter