Les pôles de réflexion

Sept axes de travail ont été définis dans un premier temps.  Ils sont conduits par un membre de l’association en liaison avec les membres de leur choix, voire en y associant des personnes non-membres de l’association. Un mémo est transmis à tous les membres du conseil d’administration huit jours avant la réunion pour examen et discussion.

Les axes de travail de l’AJORCA renvoient sur cinq problématiques dont certaines sont transverses 

– PATRIMOINE ET CADRE DE VIE :  Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV). Les outils et perspectives pour dynamiser le centre-ville ancien (Yves Genty)

– ECONOMIE ET COMMERCE : La réflexion sur la revitalisation économique de la ville et les relations réciproques entre l’état du centre ville et cette revitalisation  (Marc Belbenoit)

– ACTIVITES SOCIALES ET CULTURELLES : Le rôle de la culture et des activités sociales (Béatrice Kerfa)

– HABITAT : Comment faire évoluer la sociologie de l’habitat du centre ville ancien. Les moyens publics et privés (Michel Dusolle)

– IMAGE ET PROMOTION : Les voies et moyens pour la promotion du centre ancien et plus généralement de la ville de Joigny (Serge Ravet)

– RETROSPECTIVE : Retour sur les pistes déjà étudiées dans une perspective de réactualisation (Gilbert Portal)

-IDENTITE :  Réflexions sur l’identité de Joigny (Serge Ravet)

 


NB : La notion de centre-ville telle que l’entend l’AJORCA est précisée comme suit sans être figée: angle du quai d’Epizy et de la rue du faubourg de Paris à la Guimbarde, axes comportant les boulevards du Nord et Lesire-Lacam, rive droite ; carré jusqu’au rond de la Résistance, rive gauche, avec des limites qui pourront évoluer. A noter également que l’AJORCA inclut dans son champ d’analyse les flux d’échanges entre le centre ainsi défini et les autres secteurs de la Ville et le Jovinien dans son ensemble.

Dernières Nouvelles

Saisissez votre adresse courriel pour être tenu informé de l'actualité de l'AJORCA.

Se connecter